Contactez nous
05.55.51.95.50

Menu
Trouvez votre logement :
Logement :
Type :
 
Surface : De à
Loyer : De à
Commune :
 Accueil du site > CREUSALIS > Les actualités
Augmenter police Diminuer police

Un agent, un métier : l’agent de proximité

Sa mission : la propreté des bâtiments

La propreté des parties communes d’un immeuble est un élément indispensable au confort de vie de ses habitants. Evelyne, agent de proximité, assure cette mission essentielle dans plusieurs bâtiments du Puycharraud à La Souterraine. « Je travaille pour Creusalis depuis 1984. Le changement le plus important pour moi a été la suppression des vides-ordures puis l’installation des containers enterrés. Maintenant, quand il y a du vent, on ne retrouve plus les containers renversés ni les poubelles éparpillées. »

Elle travaille dans des bâtiments qui font actuellement l’objet de travaux de rénovation importants, ce qui entraîne quelques perturbations. « Mais les locataires savent qu’ils gagneront un logement plus confortable. Et moi, j’organise mon travail en fonction des interventions des entreprises. Savoir travailler en bonne intelligence avec les équipes intervenantes est la condition pour que tout se passe bien. »

Evelyne ressent parfois un certain manque de considération. « La femme de ménage n’est pas une bonne à tout faire. Quand un sac poubelle goutte sur le sol ou quand un chien se soulage avant d’arriver dehors, j’apprécie que les personnes qui en sont responsables nettoient elles-mêmes. La plupart des locataires le font naturellement mais certains n’y pensent pas... » Cependant, elle se félicite des bons rapports qu’elle entretient avec les habitants. « La majorité a bien conscience que mes collègues et moi faisons un métier difficile et respecte le travail fait. »

Au delà de sa tâche qui consiste à assurer la propreté, l’agent de proximité joue souvent le rôle de conseillère et parfois même de confidente. « Au fil des ans, des liens se sont tissés avec les locataires et des rapports privilégiés se sont instaurés avec certains, souvent les plus âgés. » Evelyne sait qu’ils souffrent parfois de solitude et elle a toujours un mot gentil pour eux. « Je suis la première interlocutrice de Creusalis pour les locataires. Quand je peux renseigner, je le fais sinon, je remonte l’information à mon responsable. »

A-t-elle pensé exercer un autre travail ? « Malgré les difficultés, je ne changerais pas de métier car j’aime le contact humain. Je pense que même à la retraite, je reviendrai dire bonjour aux locataires. »