Contactez nous
05.55.51.95.50

Menu
Trouvez votre logement :
Logement :
Type :
 
Surface : De à
Loyer : De à
Commune :
 Accueil du site > CREUSALIS > Les actualités
Augmenter police Diminuer police

En 2012, les Offices célèbrent la modernité de leur action centenaire

Le 23 décembre 2012, la loi "Bonnevay", aura 100 ans. C’est cette loi qui, en 1912, a institué les Offices publics d’habitations à bon marché (OPHBM) et autorisé leur création par l’Etat à la demande des communes, des syndicats de communes et des départements, instaurant ainsi un secteur public du logement en France.

Devenus en 1950 les Offices publics d’HLM (OPHLM), établissements publics à caractère administratif, ils ont la possibilité en 1971 de se transformer en Offices publics d’aménagement et de construction (OPAC), établissements publics à caractère industriel et commercial. Depuis l’ordonnance du 1er février 2007, tous les offices sont devenus des Offices publics de l’habitat (OPH), établissements publics locaux à caractère industriel et commercial.


© Lucie Bertrand


 Les 271 Offices publics de l’habitat accueillent aujourd’hui près de 5 millions de personnes, soit environ 8% de la population française, avec un parc immobilier de 2,3 millions de logements.

 Le 11 novembre 2012, La Poste a émis un timbre commémoratif : "2012 – Centenaire de la loi Bonnevay – Les Offices d’HLM".


Laurent-Marie Bonnevay


© Roger-Viollet


Laurent-Marie Bonnevay est avocat à la Cour d’appel de Lyon à partir de 1893. Élu au conseil municipal de Lyon en 1900, il entre à la Chambre comme député du Rhône en 1902 jusqu’en 1924. Conseiller général du Rhône en 1904, il préside le département de 1934 à 1942 et de 1951 à 1957. Il sera Ministre de la Justice, Garde des Sceaux de janvier 1921 à janvier 1922. Sénateur de 1924 à 1927, il est à nouveau député de 1928 à 1942.

Le 10 juillet 1940, lors de la séance de l’Assemblée Nationale de Vichy, il fut l’un des 80 députés qui refusèrent la délégation des pouvoirs constitutionnels au maréchal Pétain. A la Libération, il est membre de l’Assemblée consultative provisoire de 1944 à 1945.

Très préoccupé par les questions sociales et ouvrières, il publie dès 1896 un ouvrage dénonçant la situation des ouvrières lyonnaises à domicile*. C’est lui qui est le rapporteur en séance publique de la loi du 23 décembre 1912 qui permet la création des Offices Publics d’HBM. Il sera à l’origine de la création de l’Office départemental d’HBM du Rhône en 1920, dont il sera président pendant 37 ans jusqu’ en 1957, date de son décès.

Laurent Bonnevay était Officier de la Légion d’honneur et titulaire de la Rosette de la Résistance.