Contactez nous
05.55.51.95.50

Menu
Trouvez votre logement :
Logement :
Type :
 
Surface : De à
Loyer : De à
Commune :
 Accueil du site > CREUSALIS > Les actualités
Augmenter police Diminuer police

Les HLM de Champegaud : un quartier, une amitié, une vie

A l’occasion du 90 ème anniversaire de Creusalis, en septembre 2013, deux anciennes habitantes de Champegaud, à Guéret, nous ont emmené au coeur du quartier où elles ont grandi en partageant avec nous leurs souvenirs d’enfance.

Dans nos souvenirs, lorsque l’on repense aux HLM de Champegaud, nous visionnons tout d’abord de grands marronniers aux fleurs roses et blanches, des bouleaux qui permettaient de se mettre à l’ombre, des primevères et des myosotis que nous cueillions dès le printemps venu et bien sûr la petite école entourée de sapins. Puis, autour de cette verdure, des bâtiments, impressionnants pour certains, trop petits pour d’autres où la joie de vivre et la convivialité étaient au rendez-vous.

Oui, « Champegaud » comme les habitants l’appelait c’est tout ça dans nos souvenirs.

Nos grands-parents ont emménagés entre 1956 et 1958 dans ces habitations à loyer modéré, les toutes premières construites à Guéret. Nos parents s’y sont connus et y ont vécu à leur tour. Nous, notre première rencontre a eu lieu à l’âge de 3 ans, nous sommes devenues copines, amies et cela dure depuis 32 ans ! A Champegaud, nous avons tout partagé, le bon comme le mauvais...

HLM de Champegaud HLM de Champegaud HLM de Champegaud

Dans nos souvenirs, il y a donc ces bâtiments :

Les longs, ...

... où les appartements étaient accrochés les uns aux autres. Même couleur de volets, même couleur de portes, un garage, une cave dans laquelle on descendait par une trappe située dans le couloir (pas de jaloux à une ou deux pièces près). Une petite route qui faisait le tour et en face de chaque habitation un jardinet que chacun fleurissait comme il voulait.

Nos grands-parents habitaient dans ceux-là, espagnols, français, portugais... entre eux les conversations allaient bon train. Nous nous souvenons de nos sorties d’école où le goûter nous attendait chez ces papys, mamys, pépés, mémés qui avaient toujours le sourire ou une histoire à raconter aux enfants qui les entouraient. Même la laitière venait livrer son lait !

L’HLM à 2 étages, ...

... qui surplombait la route menant à l’étang de Courtille : quelques marches pour rentrer dans les couloirs puis 2 appartements à chaque étage avec balcon. Aujourd’hui ce bâtiment est encore là. Derrière se trouvaient des murets sur lesquels on s’asseyait pendant des heures pour jouer, discuter...

Puis le grand HLM, ...

... comme tout le monde le nommait : 4 étages sans ascenseur, nous connaissions les marches par coeur ! C’est dans celui-là que nous habitions avec nos parents, chacune au 3ème étage dans 2 couloirs différents. Une petite cuisine, une salle à manger avec balcon, 3 chambres, ce n’était pas grand mais cela suffisait.

Nous garderons dans nos têtes, les heures passées dans le hall à discuter, nos jeux dehors dans les escaliers, nos courses dans les sous-sol même si c’était interdit d’y aller. Sans oublier les plus « grands » qui faisaient des tours de mobylette et les voisins qui s’énervaient... Des accrochages il y en a eu mais chacun se respectait. Tout le monde se connaissait et il y aurait tant à raconter.

Ces bâtiments nous ont vu grandir jusqu’au jour où nous avons quitté le cocon familial, nos parents sont restés puis nos propres enfants y ont joué à leur tour.

En 2006-2007, il a fallu que nos parents déménagent pour cause de démolition. Ce fût un crève-coeur pour eux, pour nous de quitter ces bâtiments qui abritaient tant de souvenirs. Chacun est parti de son côté, abandonnant ses voisins pour aller habiter, souvent, dans des logements plus récents.

Les HLM de Champegaud resteront gravés dans nos mémoires car ce n’étaient pas que de simples bâtiments mais un véritable quartier où il faisait bon vivre et où de jolies amitiés sont nées...

le 6 septembre 2013
Coralie et Magali