Contactez nous
05.55.51.95.50

Menu
Trouvez votre logement :
Logement :
Type :
 
Surface : De à
Loyer : De à
Commune :
 Accueil du site > CREUSALIS > Les actualités
Augmenter police Diminuer police

Inauguration des petites unités de vie de Crocq et Mérinchal

3 ans après le premier coup de pioche, 20 logements adaptés Creusalis, deux salles de convivialité et deux maisons de santé, elles aussi labellisées Pôle d’excellence rurale, viennent d’être inaugurés à Mérinchal et à Crocq.

Ce programme représente un investissement global de 2 397 094 €. Il été porté par la Communauté de communes du Haut Pays Marchois en collaboration avec Creusalis, l’Etat, l’Europe, la Région,
les communes de Crocq et Mérinchal, la MSA, le RSI, le Conseil Départemental, la CARSAT et le Crédit Agricole.

Descriptifs des petites unités de vie
Les petites unités de vie sont constituées de petits logements privatifs adaptés aux séniors et regroupés autour d’une salle de convivialité.
Les logements sont sociaux (ils sont construits et gérés par Creusalis) et affichent des loyers particulièrement bas (de165 € à 230 € hors charges). Ils sont de plain-pied, d’une taille adaptée aux personnes seules ou en couple, entièrement accessibles avec des systèmes de portes coulissantes, des sols antidérapants et des détecteurs de présence dans les salles de bain, des circulations optimisées et des volets roulants électriques. Demain, si cela est nécessaire, ces maisons pourront accueillir des équipements domotiques.

Les salles de convivialité sont à la disposition des locataires qui peuvent s’y retrouver pour partager des moments de détente et de loisirs. Elles permettent de favoriser les rencontres et le lien social.
Autour des logements, la conception des lieux est attentive à l’accessibilité des espaces et à la présence de végétaux. Les ensembles sont intégrés aux bourgs, proches des services et des maisons de santé.


La genèse du projet :

Tout a commencé 2008. L’ex canton de Crocq ne disposait pas de structures d’accueil dédiées aux séniors. Les élus de la Communauté de communes du Haut Pays Marchois et le conseiller général du canton ont alors décidé de tout faire pour pallier ce manque.
La première étape pour la communauté de communes a été de mener, en collaboration avec la Mutualité Sociale Agricole (MSA), une enquête axée, notamment, sur les ressources financières, les conditions de logement et l’isolement des séniors du canton. Les conclusions de cette enquête ont été rendues au mois d’octobre 2008. Il en ressortait des ressources financières particulièrement limitées et que l’habitat dispersé entrainait des difficultés de déplacement, en
particulier pendant les périodes hivernales.

Ces constats et le souhait exprimé par les personnes âgées de demeurer le plus longtemps possible à domicile, ont mis en évidence que les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, bien que relativement présents sur le territoire départemental, ne pouvaient constituer la seule offre résidentielle pour les personnes en perte d’autonomie.

La communauté de communes s’est donc orientée vers des solutions de logements accessibles financièrement et se situant, sur le plan de l’autonomie, entre l’adaptation du logement de la personne âgée et l’EHPAD. Le concept des petites unités de vie (PUV) a séduit. Elles apportent en effet une alternative intéressante aux établissements collectifs et leur atout principal réside dans le mode de vie qu’elles proposent : vivre de façon indépendante mais sans être isolé.

Dès lors, le projet fut de construire deux PUV : l’une sur la commune de Mérinchal et l’autre sur la commune de Crocq.
Afin de faciliter l’accès aux soins des futurs habitants de ces PUV, ainsi que pour toute la population du secteur, la communauté de communes a décidé de créer en parallèle deux maisons de santé.

Le programme regroupe donc 2 projets : la construction de 2 maisons de santé et de 2 PUV à Mérinchal et Crocq.

Le 26 juillet 2011, l’Etat a attribué le label Pôle d’excellence rurale (PER) à chacun des 2 projets du programme et s’est engagé à apporter un soutien financier important.

La communauté de communes a ensuite fait appel au bailleur social Creusalis qui a apporté son savoir-faire d’aménageur et a également participé au financement. Les communes de Crocq et Mérinchal, le Conseil Départemental, l’Europe, la Région, la MSA, le RSI, la CARSAT et le Crédit Agricole ont également contribué au financement de ce projet dont l’enveloppe global s’élève à 2
397 094 €.

À Mérinchal, les travaux ont débuté en janvier 2013. La PUV et la maison de santé ont été livrés en avril 2014. Aujourd’hui tous les logements sont habités. Par ailleurs, 4 infirmières et 1 médecin sont installés dans la maison de santé.

En novembre 2013, les premiers professionnels de la santé se sont installés dans la maison de santé de Crocq aménagée au siège de la communauté de communes rue Jean et Robert Daudet. Aujourd’hui, 2 médecins, 7 d’infirmières, 1 pédicure, 1 psychologue familial et 1 réflexologue plantaire y exercent. 1 nutritionniste devrait
prochainement les rejoindre.

À Crocq, la construction de la PUV a débuté en juin 2014. Elle a été livrée en janvier 2016. Aujourd’hui, 8 des 12 logements sont habités et tous devraient être occupés dans les prochaines semaines.