Contactez nous
05.55.51.95.50

Menu
Trouvez votre logement :
Logement :
Type :
 
Surface : De à
Loyer : De à
Commune :
 Accueil du site > CREUSALIS > Les actualités
Augmenter police Diminuer police

Creusalis a livré la 3e MAFPAH creusoise

La 3e Maison d’Accueil Familial pour Personnes Âgées et Handicapées (MAFPAH) de la Creuse a été inaugurée le 28 octobre à Saint-Pardoux-Morterolles.

Mise en service cet été, elle peut accueillir jusqu’à 6 résidents et 2 familles d’accueil. Le mode de prise en charge proposé, qui se situe entre l’accompagnement au domicile et l’accueil en institution, est une véritable innovation sociale rendue possible grâce à une étroite collaboration entre le bailleur social Creusalis, le conseil départemental et le centre hospitalier de Bourganeuf.

Une construction sur mesure

La mission de Creusalis était de construire un bâtiment adapté aux besoins des différents publics de la MAFPAH :

  • Les 2 familles d’accueil ont besoin d’un espace fonctionnel pour travailler auprès des accueillis. Il leur faut également un espace privatif qui leur garantisse une intimité en dehors du temps de travail.
  • Les 6 personnes accueillies ont avant tout besoin de pièces entièrement accessibles. Un espace commun doit leur permettre de partager les repas et les activités, mais chacun doit également disposer d’un espace privatif suffisamment grand.
  • Le 3e et dernier public est celui des remplaçants qui doivent disposer d’un logement de fonction pratique et confortable lorsqu’ils viennent prendre le relais des accueillants titulaires.


La proposition de l’architecte Anne Simon de l’agence Epure qui répondait parfaitement à la problématique en suggérant un bâtiment intégrant deux unités organisées autour d’une partie centrale a été retenue.


Les 2 unités, conçues pour loger 3 résidents et 1 famille d’accueil chacune, sont aménagées à l’identique :

  • Le rez-de-chaussée est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. Il comprend une pièce de vie commune, 3 chambres avec salle de bain et une cuisine. La pièce de vie commune est ouverte côté rue grâce à de grandes baies vitrées pour permettre aux résidents de voir l’activité extérieure. La cuisine est ouverte sur le séjour et fonctionnelle afin que les accueillis puissent participer à la préparation des repas.
  • A l’étage se trouve l’appartement de la famille d’accueil qui comprend une belle pièce de vie, une chambre et une cuisine. L’intimité des familles d’accueil a été particulièrement prise en compte dans ce projet. Ainsi, l’appartement est accessible par une entrée séparée située à l’arrière du bâtiment, ce qui permet aux accueillants de ne pas passer par la pièce de vie des accueillis durant leurs jours de repos par exemple.
  • Les 2 unités communiquent par une partie centrale dans laquelle a été aménagé un T2. Ce logement a pour vocation d’accueillir les remplaçants des familles d’accueil. Il peut également être utilisé par les accueillis pour recevoir de la famille ou des amis dans l’intimité lors d’occasions spéciales comme les anniversaires.
  • L’isolation de la construction est renforcée avec notamment du triple vitrage côté nord. L’ensemble est chauffé par une pompe à chaleur et chaque logement est équipé d’un ballon d’eau chaude thermodynamique.
  • A l’extérieur, un cheminement, des bancs et un parking ont été aménagés autour du bâtiment. La construction est compacte par nature, pour faciliter la communication des logements et pour des raisons thermiques, mais les décrochés de façades, le jeu de couleurs des enduits et les habillages bois permettent de casser la linéarité du bâtiment et donc d’en assurer l’esthétisme. Une attention particulière a d’ailleurs été portée à la volumétrie du bâtiment et au traitement des façades pour rester en harmonie avec le reste du bourg (un avis de l’architecte des Bâtiments de France a été sollicité).


Une étroite collaboration

La MAFPAH de Saint-Pardoux a pu voir le jour grâce à une coopération entre :


Creusalis :
Le premier bailleur social du département s’est appuyé sur son savoir-faire de constructeur pour bâtir une maison adaptée aux besoins des accueillants et des accueillis. Il a assuré la maitrise d’ouvrage de la maison d’accueil. Il en est le propriétaire et, à ce titre, a apporté des financements et assurera le gros entretien de l’ensemble.


Le Centre hospitalier de Bourganeuf :
L’investissement du centre hospitalier de Bourganeuf s’inscrit dans sa volonté d’appuyer les initiatives sur le territoire qui ont pour objectif le maintien en santé de la population et plus spécifiquement la prise en charge des personnes vulnérables. Il sécurise financièrement et administrativement le projet en assumant la location de l’ensemble, apporte ses réseaux et son savoir-faire en matière d’accompagnement des personnes dépendantes. C’est également lui qui emploie la famille d’accueil et facture le service aux accueillis.


Le conseil départemental :
Le conseil départemental a également un rôle prépondérant dans cette opération. Il est d’ailleurs à l’origine du projet. C’est lui qui agrée les accueillants familiaux et organise leur contrôle. Sur le plan financier, le conseil départemental participe à la construction, accorde une subvention d’aménagement ainsi qu’une aide au démarrage pour le centre hospitalier, et prend en charge une partie des coûts pour les accueillis.


La communauté de communes de Bourganeuf-Royère de Vassivière :
La communauté de communes de Bourganeuf-Royère de Vassivière a participé financièrement à la construction.


La commune de Saint-Pardoux Morterolles :
La commune de Saint-Pardoux-Morterolles a participé financièrement à la construction.

Les financeurs de la construction

La construction de la MAFPAH représente un investissement global de 844 500 €.

Elle est financée par :

L’Etat : 13 500 €

Creusalis :

  • 50 200 € sur fonds propres
  • 640 000 € d’emprunt souscrit auprès de la Caisse de dépôts et consi- gnations).

Le conseil départemental de la Creuse :

  • 13 500 € au titre de la subvention BBC
  • 64 000 € au titre des équipements domotiques

La communauté de communes Bourganeuf-Royère de Vassivière et la commune de Saint-Pardoux-Morterolles : 63 300 €.

Les entreprises

Maîtrise d’oeuvre : Epure, 8 rue Victor-Hugo 87800 Nexon, tél. 05 55 58 30 48.
Economiste construction : SC Beige-Puychaffray, 2 av. de la liberté, tél. 05 55 63 18 75.
Contrôleur Sécurité Santé et Bureau de contrôle : Apave, Technopôle de la Loue 6 rue Marcel-Buisson 03100 Montluçon, tél. 04 70 03 57 57.
B.E.T. - Etudes de structure thermique : Intech SARL, 10 rue Feuillants 87000 Limoges, tél. 05 55 32 03 75.
Terrassement : SARL CTPL, 23400 Bourganeuf, tél. 05 55 64 03 24.
Gros oeuvre : SARL Cottaz, 23130 Saint-Loup, tél. 05 87 40 91 48.
Ravalement : SARL JFC Ravalement, 87270 Couzeix, tél. 05 55 08 02 97.
Plâtrerie : SARL Demay 23140 Parsac, tél. 05 55 81 71 83.
Charpente bois : SARL Grizon 23430 Saint-Pierre Cherignat, tél. 05 55 64 31 06.
Menuiseries extérieures : EURL Fayette PVC 23400 Bourganeuf, tél. 05 55 64 03 29.
Menuiseries intérieures : M. Parelon 23000 Saint-Laurent, tél. 05 55 41 10 78.
Couverture tuiles : SARL Berthelier et fils 23260 Saint-Bard, tél. 05 55 67 23 60.
Electricité : SARL D. Paroton 23000 Guéret, tél. 05 55 52 98 04.
Plomberie, sanitaires, chauffage, ventilation, production thermodynamique : SARL Parbaud 23300 La Souterraine, tél. 05 55 63 55 28.
Peinture, revêtement de sols souples : SARL Cadillon 23000 Guéret, tél. 05 55 52 19 61.
Carrelage, faïence : SNC Eiffage construction 23000 Guéret, tél. 05 55 52 88 44.